Emmener son enfant chez le psychologue n’est pas un échec, mais une solution pour vous aider. Pris par le temps ou l’affectif, nous sommes parfois trop impliqués, trop proches ou encore dans un sentiment d’impuissance avec l’impression « d’avoir tout essayé ». Les difficultés de votre enfant vous inquiètent, les relations au sein de la famille sont tendues, des crispations et une confusion se font ressentir . Consulter un(e) psychologue peut vous permettre de prendre du recul, offrir à votre enfant un espace pour élaborer ses difficultés. Il n’est pas rare que quelques séances suffisent à aider votre enfant ou la dynamique familiale.  

De nombreux éléments peuvent vous alerter :

  • Une chute des résultats scolaires, des difficultés d’apprentissage
  • Des peurs envahissantes qui peuvent parfois cacher des sentiments dépressifs
  • Des cauchemars fréquents, des difficultés à s’endormir, une énurésie nocturne ou diurne
  • Des changements dans le comportement face aux autres : forte agressivité ou timidité marquée
  • Une émotivité exacerbée, il passe du pleurs aux rires
  • Une sur-activité difficile à contrôler, à la maison comme à l’école ; alliée à l’impulsivité et aux refus d’obéir
  • Des difficultés de concentration et d’attention
  • Une incapacité ou des difficultés à rester seul, à se séparer 
  • Plus petit, il  pourra exprimer  son mal être par des troubles de l’alimentation et du sommeil, du langage,  de la propreté, des pleurs incessants, l’incapacité à jouer ou dormir seul 

De par mon expérience institutionnelle auprès d’enfants souffrants de troubles du spectre autistique , je suis en mesure de proposer évaluation diagnostique et prise en charge thérapeutique spécifique au profil de votre enfant. Formée au PECS et à la thérapie d’échange et de développement, je me tiens à votre disposition pour aménager avec vous et les équipes de suivi un accompagnement spécialisé et adapté.

De même, si vous vous questionnez par rapport aux réactions émotionnelles de votre enfant, sa rapidité d’apprentissage et ses difficultés à s’intégrer socialement, je vous invite à consulter pour mieux appréhender le fonctionnement psychoaffectif et intellectuel de celui-ci. La question de la précocité intellectuelle est de plus en plus appréhendée par les professionnels de l’éducation et du soin mais suppose une réelle connaissance pour accompagner au mieux ces enfants dans leur construction identitaire et leur parcours scolaire.

En fonction de l’âge de votre enfant, je le recevrai seul plus ou moins longtemps afin de lui proposer plusieurs supports de travail comme le jeu, la pâte à modeler, le dessin, les contes ou cartes créatives. L’enfant intègre et transforme le quotidien ( ainsi que les émotions et représentations qu’il véhicule) par un travail de transformation psychique qui passe principalement par le jeu et le langage. Tout petit il va faire connaissance avec le monde environnant et se l’approprier en imitant ce qu’il observe autour de lui. Progressivement les jeux vont se complexifier à l’image de son développement cognitif mais auront toujours la fonction de transformer l’expérience vécue pour mieux l’intégrer et la faire sienne. Quelque soit l’âge de votre enfant, ses capacités langagières et son autonomie, il y a toujours une porte d’accès à son monde interne.

Fidèle au dicton « Il faut tout un village pour élever un enfant », mon travail avec un enfant est intimement associé à sa famille (parents voire fratrie si nécessaire). Ainsi je demande à rencontrer le ou les parents régulièrement afin de rendre le suivi dynamique par la collaboration parents/thérapeute.